Chauffage, ventilation et climatisation : Se chauffer va-t-il devenir un luxe ?
 

 Les radiateurs électriques : accumulateur-radiateurs-sèche-serviettes

Les accumulateurs : Le principe de fonctionnement repose sur la présence d'éléments réfractaires qui emmagasinent la chaleur produite par les résistances. Ces dernières fonctionnent la nuit pendant les heures creuses. La chaleur emmagasinée est restituée le jour (aux heures où le tarif électrique est élevé) par rayonnement. Un abonnement avec compteur jour/nuit est indispensable. Plus épais qu'un radiateur normal, les accumulateurs sont aujourd'hui beaucoup mieux isolés thermiquement. La gestion de la charge tient compte de la température ext. et du débit de chaleur de la veille. En cas de grands froids, l'accumulateur
se déclenche automatiquement. Certains sont équipés d'une ventilation. Contrôlée par thermostat, elle active plus ou moins l'échange de chaleur en fonction de la température ambiante. Les accumulateurs sont tout indiqués dans les logements anciens difficiles à isoler mais ils coûtent relativement chers : selon les caractéristiques techniques, de 1 000 à 2 000 €

 

 

Les radiateurs sèche serviettes : Les appareils électriques radiants ou à inertie (fluide caloporteur) chauffent la pièce et sèchent les serviettes, même en plein été, Certains disposent d'une fonction ventilation, programmée généralement par minuterie, destinée à accélérer le réchauffement et à sécher plus vite le linge de toilette, si besoin A noter : certains appareils rayonnants sont équipés de barres
sèche serviettes. La capacité de l'appareil à chauffer la pièce s'en trouve réduite, puisque le rayonnement est arrêté en


grande partie par le linge qu'on y suspend, Les formes et couleurs des sèche serviettes sont très variées pour s'adapter à toutes les salles de bains. Selon le modèle et la puissance, le coût d'un tel appareil varie de 200 à 1 200 € TTC, et plus pour les finitions chromées. Attention : ces radiateurs classe II peuvent être installés à proximité des points d'eau mais les commandes électriques ne doivent pas être accessibles par une personne utilisant la baignoire ou la douche.

 




 

 

- Menu -