Chauffage, ventilation et climatisation : Se chauffer va-t-il devenir un luxe ?
 

14. chauffage économique


Un chauffage économique, tout le monde en rêve évidemment ! Mais entre le prix des différents équipements et les variations tarifaires des combustibles, trouver un chauffage économique peut rapidement devenir un véritable casse-tête...

Pourtant, la recherche d'un chauffage économique est une préoccupation très largement partagée. L'INSEE affirme en effet que « les dépenses d’énergie domestique sont surtout consacrées au chauffage (71 % en quantité) » : quoi de plus naturel, dès lors, que de désirer réduire au maximum les dépenses de ce poste ? À condition d'être bien adapté à la configuration de la maison et au mode de vie de ses occupants, un chauffage économique peut faire baisser la facture de manière significative.

 

 

Pour profiter d'un chauffage économique, le premier choix à faire est celui de l'énergie. Pour ceux qui ont la chance de bénéficier d'un raccordement au gaz de ville, la décision s'impose d'elle-même : même avec les oscillations de prix, le gaz est l'énergie qui reste la moins onéreuse, avec un coût d'environ 4,23 euros par kw/h. Le fioul vient en deuxième position avec un tarif de 5,35 euros pour 100 kw/h, puis l'électricité à 11,06 euros les 100 kw/h. Pour les logements qui ne sont pas desservis par un réseau gaz de ville, le chauffage économique reste accessible, mais à condition de faire preuve d'astuce.

Ainsi, l'installation d'un système de régulation thermique permet de disposer d'un chauffage économique, même s'il fonctionne à l'électricité. En calquant la montée de température sur les besoins réels du logement, la facture peut baisser de plus de 30 %.... Les énergies renouvelables sont enfin un mode de chauffage économique très prometteur : avec une pompe à chaleur par exemple, les dépenses peuvent être divisées par 3, et parfois même davantage...




 

 

- Menu -