Chauffage, ventilation et climatisation : Se chauffer va-t-il devenir un luxe ?
 

16. entretien chauffage


L'entretien chauffage est indispensable au bon fonctionnement d'une chaudière. On préconise normalement une visite annuelle, qui peut être réalisée dans le cadre d'un contrat d'entretien chauffage.

Bien qu'il soit toujours possible de faire appel chaque année à un professionnel pour un entretien chauffage, la signature d'un contrat d'entretien est toujours plus rassurante : le client n'a (normalement !) pas à se soucier de la visite annuelle, qui lui sera systématiquement proposée par la société qu'il a choisie. Par ailleurs, en fonction des modalités fixées dans le contrat, le déplacement du professionnel, les pièces de rechange ou même l'intervention elle-même en cas de panne peuvent être comprises dans le contrat d'entretien chauffage, qui doit idéalement être conforme à la norme Afnor, ou s'en rapprocher autant que possible.
 

 

L'entretien chauffage est une intervention précise, qui ne prend pas en charge les éventuelles pannes détectées à cette occasion. Ainsi, au cours d'une visite d'entretien, le professionnel est tenu, au minimum, de nettoyer les équipements (la chaudière et le conduit de fumée), de vérifier les dispositifs de régulation et de sécurité, de démonter, nettoyer et régler le brûleur, et de contrôler la combustion. Au cours d'un entretien chauffage, tout dysfonctionnement de la chaudière sera normalement détecté, mais les réparations qui en découleront seront facturées en plus de l'entretien.

Un contrat entretien chauffage coûte au minimum une centaine d'euros par an, prélevés en une seule fois ou par mensualité. Attention, en cas de déménagement l'entretien chauffage ne pourra généralement pas être résilié en cours d'année : cette clause figure dans le contrat, et doit être vérifiée avant la signature.




 

 

- Menu -