Chauffage, ventilation et climatisation : Se chauffer va-t-il devenir un luxe ?
 

 Prenez soin de votre santé, faites baisser votre facture !
 


En hiver, alors que la neige tombe et qu'un vent froid souffle dehors, qui n'a pas déjà rêvé de s'enfermer dans un cocon de chaleur ? Lorsque la météo commence à être mauvaise, le réflexe commun est de monter la température à l'intérieur, comme par effet de compensation. Il n'est pourtant ni nécessaire ni recommandé de vivre dans des pièces surchauffées.

 

 

A l'intérieur, dans les pièces de vie, une température stable de 19°C est suffisante pour ne pas avoir de sensation de froid... ni de chaud. La chaleur excessive n'est pas forcément bénéfique pour la santé, notamment pour les enfants. Les plus jeunes ont en effet tendance à se déshydrater plus rapidement, et, lorsqu'ils sortent d'un logement surchauffé, la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur est un choc qui les fragilise et les rend plus vulnérables face aux microbes. Si les enfants sont particulièrement concernés par le phénomène, les adultes n'y échappent pas non plus.

 

D'un point de vue financier, le calcul sera gagnant également : un degré en moins représente 7 % d'économie d'énergie, notamment dans les zones froides telles que Paris, Lyon, Lille et Strasbourg).
 

 




 

 

- Menu -