Chauffage, ventilation et climatisation : Se chauffer va-t-il devenir un luxe ?
 

 Les radiateurs électriques


Le chauffage électrique et une alternative aux chauffages traditionnel consommant des combustibles. Habituellement dédié au chauffage des maisons neuves (avec une bonne isolation), et au chauffage des logements destinés à la location (frais d'installation réduit pour les propriétaire), il trouve aussi sa place dans les résidences secondaires, les mobil-homes, les caravanes et autres camping-car. Depuis peu, le chauffage électrique trouve un certain succès en complément d'un chauffage existant, ou en amélioration d'habitat, tendance certainement due au Cocooning qui trouve dans certain produit de chauffage électrique un confort qu'on ne trouve pas forcément dans les autres modes de chauffage.
 

Ils sont aussi appelés "à inertie" ou "à chaleur douce". Ce type d'appareil allie les avantages d'un radiateur de chauffage central à eau à ceux des appareils électriques. La chaleur est diffusée selon trois modes : convection, accumulation et rayonnement, la conjugaison des trois procurant une agréable sensation de confort. La montée en température est rapide et les radiateurs restent toujours chauds, mais ils ne stockent pas la chaleur comme les accumulateurs. On distingue deux techniques différentes.

 

A fluide caloporteur : Le corps de chauffe du radiateur en acier ou plus récemment en aluminium, contient un fluide (généralement de l'huile minérale à forte inertie thermique) chauffé par une résistance électrique plongeante.
A inertie sèche : Le radiateur possède une résistance électrique noyée dans un matériau réfractaire à forte inertie (brique, fonte céramique, stéatite...). La résistance est souvent collée dans une réservation du bloc central mais les meilleures performances sont obtenues lorsqu'on utilise de la fonte directement coulée autour de la résistance.

Les radiateurs à inertie misent aussi sur une montée en température plus rapide en intégrant une façade rayonnante, avec résistance ou film chauffant. l Quelle que soit la technique, la forme de l'appareil est conçue pour que l'air s'échauffe naturellement par convection et que la façade agisse comme un panneau rayonnant.
Les radiateurs sont disponibles sous de très nombreuses formes et couleurs de manière à s'intégrer dans la décoration de tous les intérieurs. Ils sont préconisés en remplacement des vieux convecteurs ou pour les maisons dans lesquelles l'isolation n'est pas très performante, Leur principal inconvénient : un coût relativement élevé, de 300 à 1 500 € selon le modèle et la puissance.




 




 

 

- Menu -