Resiliation demenagement

Un contretemps, ça peut arriver à n'importe qui, et particuliers ou professionnels peuvent être amenés à demander une resiliation de demenagement. Que se passe-t-il donc en cas de resiliation de demenagement ?

 



D'un côté comme de l'autre, une resiliation de demenagement équivaut à un perte de temps et d'argent. Lorsqu'un contrat a été signé et que l'une des deux parties se désiste, le versement d'une compensation financière peut suffire à régler le problème, mais une résiliation de demenagement peut aussi engendrer des dépenses beaucoup plus lourdes.

 

Lorsque la resiliation de demenagement intervient à l'initiative du professionnel, le client est en droit de changer de prestataire, et de demander le remboursement des frais supplémentaires occasionnés par la résiliation. A l'amiable, le prestataire peut aussi proposer des solutions moins radicales pour compenser une resiliation de demenagement, par exemple fixer une autre date et, au besoin, prendre à sa charge une location de garde-meubles et le prix une chambre en hôtel pour assurer la transition avec le nouveau logement.

 

Lorsque la resiliation de demenagement vient du client, le prestataire peut refuser tout changement de planning, et organiser l'enlèvement des meubles et le transport comme prévu initialement. En ce cas, le client devra trouver une solution alternative pour régler le problème : là encore, une location de garde-meuble peut faire le joint entre la date de départ et la date d'emménagement mais les frais, élevés au final, seront à la charge du client. Si l'entreprise de déménagement fait preuve de bonne volonté et que le particulier l'a prévenue suffisamment à l'avance, une petite compensation financière suffira parfois pour reporter l'opération de quelques jours, ou pour obtenir une resiliation de demenagement définitive.