Les régions du monde : Val d'Isère

Val d'isère, village de 1628 habitants selon le dernier recensement (en 1999), 5477ème plus peuplée commune de France, appartenant au département de la Savoie et à la région Rhône-Alpes. Altitude de 1850 mètres (centre-ville). C'est la capitale européenne du ski : l'association du domaine skiable de Tignes et de Val d'Isère, appelée Espace Killy, compte 131 pistes représentant 900 km; ce n'est pas le premier domaine en longueur mais c'est l'un des plus haut placés et celui procurant le plus constant et le meilleur niveau de neige.

 

Voyage en Isère

Vous avez besoin d'un conseil pour partir en vacance ? comparez les prix sur Kelkoo

 

Voyages à Val d'Isère à prix cassé
Bientôt les vacances ! voyagez à petit prix vers la destination de vos rêves

 

Liens Kelkoo

Au début des années 1920, la station n'était en fait qu'un ensemble de hameaux. La population était intégralement composée de la paysannerie savoyarde. Le village est situé au carrefour de trois vallées et les pâturages environnant ont toujours permis un élevage de bonne qualité. La neige n'étant alors pas vue comme un outil commercial, la population de Haute Tarentaise vivait dans des conditions assez dures. L'exode rural n'a pas arrangé cela et la population commençait à décroître.

Face au succès du sport alpin, certains habitants se sont mobilisés pour faire de la station un site capable d'accueillir des compétitions sportives. Le domaine skiable de Val d'Isère intéresse, car le massif de Solaise est admirablement exposé (plein ouest), la neige est toujours présente (l'altitude du village en est la principale cause). La première benne est construite au moyen d'ânes et par la force des bras des autochtones, elle sera l'une des plus rapide du pays, la STVI (société des téléphérique de Val d'Isère) est créée. Notons que de nos jours la STVI est devenu un groupe largement bénéficiaire détenant les remontées de nombreuses stations de ski.

La route du col de l'Iseran a permis une interconnexion optimale assurant une intégration dans le département. Cette mise en relation du village a facilité son accessibilité et a permis de stimuler son expansion. L'hiver, cette route est fermée à cause de la neige(elle s'incorpore même dans le domaine skiable avec les pistes appelées Mattis et Mangard). Mais dès la saison estivale elle est rouverte à la circulation et permet la liaison avec Bonneval-sur-Arc. Le col a une grande histoire avec le cyclisme français (depuis quelques années la mairie développe d'avantage l'instruction cycliste du col, notamment avec des horodateurs et des panneaux d'affichage).

De nos jours, la station est représentée par ses personnages emblématiques tels Jean-Claude Killy. Le village a toujours été un vivier d'athlètes et l'est encore aujourd'hui avec Matthieu Bozetto ou Ingrid Jacquemot, mais derrière les athlètes se cachent des promoteurs de la station : les familles ont su faire évoluer le village, le moderniser pour arriver au résultat actuel. Pour ne citer qu'eux, les Mattis, Les Bonnevie ou Charles Diebold.


Sport : La station de sport d'hiver est le théâtre de manifestations périodiques et mondialement connues comme le critérium de la première neige, mais d'autres aux dates plus mouvantes et aux adeptes moins nombreux comme les 24 heures de Solaise.

Chronologie : Hiver 1931-1932 -Première télécabine de la station, début de l'ère commerciale, hôtel Maurice ouvert pour permettre l'hébergement des vacanciers. L'école du ski français (E.S.F. ) voit le jour.
Hiver 1933-1934- Le premier remonte pente, le Rogoney, est créé, deux places non débrayable (remplacé en l'an 2000).
Hiver 1934-1935- Création du Syndicat d'initiative.
Hiver 1937-1938- Création de la Société des Téléphériques de Val d'Isère (STVI).
10 février 1970- Avalanche meurtrière à Val d'Isère à l'UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein Air).
Une énorme coulée de neige se détache à 3 206 mètres d'altitude sur le versant de la Sassière, la masse de neige franchit le bras d'Isère et la route nationale pour finir sa course sur le foyer UCPA de Val d'Isère. 39 jeunes sont ensevelis. Le centre de plein air comptait à cette époque de l'année 194 vacanciers. Un mur de béton armé couvert de pierre et faisant office de paravalanche a été construit depuis, la montagne a été creusée de sillons à son sommet et des paravalanches metalliques installés.
Hiver 1991-1992 - Organisation d'épreuves de ski à l'occasion des Jeux Olympiques d'hiver de 1992 à Alberville
Hiver 2008-2009- Val d'isère organise les Championnats du monde de ski alpin FIS,

 

Opodo

 

 

 

 

 

© 1999 - 2009  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 03 mai 2009

Mentions légales