Le risque d'inondations

|Sommaire inondations|

 

 

 

Les crues historiques en France

inon.jpg (60641 octets)

 

 

Communes reconnues sinistrées par des inondations entre septembre 1993 et janvier 1994

inon2.jpg (51909 octets)

 

Les barrages sur la Loire

Autre carte
loire.jpg (80974 octets)

 

 

Tableau :

Année

cours d'eau

Lieu touché

Dommages et pertes humaines

1875

Garonne

Toulouse

1400 maisons détruites/ 200 victimes

1930

Tarn

Garonne

Montauban

Toulouse

3000 maisons détruites/200 victimes 170 victimes

1940

Têt / Tech

Pyrénées-Orientales

300 victimes

1958

Gardon

Gard

?

1977

Gers/Baise

Auch

5000 sinistrés / 5 victimes

1983

Nivelle

Pays Basque

5 victimes

1987

Borne

Grand-Bornand

Haute-Savoie

23 victimes

1988

Cadereaux

Nîmes

4 milliards de francs de dommages/ 45 000 sinistrés/ 11 victimes

1992

Ouvèze

Vaison

37 victimes

 

Octobre 1998 : Inondations en France

Le Pas-de-Calais et la Lorraine les pieds dans l'eau

 

Les fortes pluies qui se sont abattues depuis samedi dans le nord et l'est du pays ont entraîné des inondations dans le Pas-de-Calais et notamment sur la région de Boulogne-sur-Mer, ainsi qu'en Lorraine, provoquant des perturbations sur le réseau routier secondaire.

A Saint-Etienne-au-Mont, au sud de Boulogne-sur-Mer, la Liane a largement débordé de son lit se transformant en un "flot puissant qui dévale vers la mer", selon le sous-préfet Roger Boslé. Des habitants de Saint-Etienne-au-Mont estimaient qu'il s'agit "d'une crue exceptionnelle rappelant celle de 1949." Dans cette commune, mais également à Pont-de-Briques, Saint-Léonard et Hesdigneul, les pompiers ont mené une centaine d'interventions dans la matinée, notamment par barques. Dans certaines maisons, l'eau est montée jusqu'à 1,50 m.

Également touché par les inondations, l'arrondissement de Saint-Omer, plus au nord, où les pompiers avaient procédé à une cinquantaine d'interventions à la mi-journée. Les inondations ont été favorisées dans cette région côtière du Pas-de-Calais par la marée haute qui obligeait les autorités à maintenir les écluses fermées.

Les fortes pluies ont également touché l'est de la France, notamment la Moselle où plusieurs axes secondaires étaient coupés dimanche ou difficilement praticables. Quelques axes secondaires restaient coupés dimanche en fin d'après-midi, dans le secteur de Thionville et à Abreschviller, près de Sarrebourg, à la suite d'un éboulement consécutif aux pluies. Selon la direction régionale de Météo-France, il est tombé entre 20 et 30 millimètres d'eau sur le plateau lorrain entre samedi après-midi et dimanche matin.

Jamais un mois d'octobre n'aura été aussi pluvieux à Nancy (Meurthe-et-Moselle) depuis 1946, date d'ouverture de la station de Météo-France de Nancy-Essey, la ville ayant enregistré 189,2 millimètres de précipitations. Le précédent record remontait à octobre 1974, avec 139,9 mm, selon Météo-France. Des fortes rafales de vent ont été enregistrées dans la nuit, notamment à Metz, où des pointes ont atteint les 90 km/h, selon Météo-France.

En Meuse, des inondations ont touché le secteur de Montfaucon d'Argonne et Clermont en Argonne, alors qu'en Alsace, les pompiers sont intervenus pour des inondations dans le secteur de Schirmeck. Selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle, la situation sur le front des intempéries s'est

stabilisée dimanche. Plus de 2.000 personnes dans le nord du département étaient toutefois toujours privées d'eau potable. Selon Météo-France, la zone pluvieuse se dirige vers l'Allemagne et le vent devrait faiblir peu à peu.

© 1998 Agence France-Presse

 

Réseau automatique d'annonce des crues en France.

Peut-on prévoir les grandes anomalies climatiques ?

La lutte contre les inondations.

Facteurs des crues

La prévision et l'annonce des crues.

     Mvc-015f.jpg (6245 octets)

 

 

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2005  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 25 août 2005