Grands courants océaniques

Les courants océaniques participent aussi aux échanges thermiques entre Équateur et pôles. Des courants chauds comme le Gulf Stream dans l'Atlantique Nord et le courant du Brésil dans l'Atlantique Sud circulent de l'Équateur vers les pôles, tandis que des courants froids, tels le courant du Labrador le long de la côte est du Canada et le courant de Humboldt le long de la côte ouest de l'Amérique du Sud, s'écoulent en sens inverse.

 

 

Ce sont les vents dominants qui engendrent les grands courants océaniques. Ainsi, le Gulf Stream, décrivant une large courbe de la Floride à l'Arctique, suit le mouvement des vents qui contournent l'anticyclone des Açores. Les courants ont une influence énorme sur le climat des régions côtières qu'ils longent. Quand ils sont chauds, ils adoucissent les masses d'air se déplaçant au-dessus de ces
courants étant réchauffées et humidifiées. Ainsi, la dérive Nord-Atlantique, dans le prolongement du Gulf Stream évite que la côte norvégienne soit prise dans les glaces l'hiver, ce qui est par contre le cas du Saint-Laurent, grand fleuve canadien situé de l'autre côté de l'Atlantique. Elle est aussi à l'origine de microclimats subtropicaux sur la côte ouest de l'Irlande, dans les îles Sorlingues et les Cornouailles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 1999 - 2007  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 13 août 2007