Les lueurs crépusculaires

OBSERVATIONS : On observe les lueurs crépusculaires peu après le coucher du Soleil, à l'ouest, et peu avant le lever du jour, à l'est. Tout le monde connaît bien les colorations rouges de l'aurore et du crépuscule. Par temps clair, on voit effectivement des tons rougeâtres, qui peuvent tourner au jaune et au gris, par suite de la présence de brume et de nuages.

     

 

Les nuages eux-mêmes sont parfois colorés. L'observateur attentif remarquera, à l'horizon opposé (c'est-à-dire à l'est le soir et à l'ouest le matin), une coloration particulière, vert pâle ou jaune orangé, par contraste. On voit même en montagne une réverbération rougeâtre, spéciale, au crépuscule, sur les parois orientées à l'ouest, cette coloration tournant selon l'état de l'atmosphère plutôt vers le pourpre ou vers le jaune.

 

PHYSIQUE : La réflexion et la dispersion des rayons solaires dans les couches supérieures de l'atmosphère produisent les lueurs suivantes, aussi bien au lever qu'au coucher du soleil.

Sortes de lueurs      Distance angulaire du soleil au-dessous de l'horizon  Durée à plus de 20° de latitude
Lumière crépusculaire civile    

(crépuscule civil)

30 à 40 mm
Lumière crépusculaire nautique  

(au bord de la 'Mer et en rase campagne)

12°     60 à 80 mm
Lumière crépusculaire astronomique   

(crépuscule astronomique)

18°    env. 2h

                                         

   Lors du crépuscule civil, la luminosité reste suffisante pour qu'on puisse lire. Au moment du crépuscule astronomique, il n'y a plus trace de lumière solaire visible par réfraction, et on commence à voir les étoiles les plus faibles qui soient visibles à l'œil nu. Sous les tropiques, la lumière crépusculaire est très brève, du fait de la grande hauteur au méridien du Soleil. En revanche, les lueurs crépusculaires sont riches en couleurs et durent longtemps, dans les zones polaires. C'est à la latitude de 49° (nord ou sud selon l'hémisphère) que commence la zone du " soleil de minuit " : là en effet, le Soleil ne descend jamais en été au dessous d'un angle de 18° sous la ligne d'horizon.

 

MÉTÉOROLOGIE : Les lueurs crépusculaires pour leur part des tons d'autant plus contrastants sont très pures lorsque le ciel est sans qu'ils sont plus bas : ils apparaissent ainsi nuages. Les modifications de couleurs, et en sombres et mêmes noirs vers l'est, le soir, particulier vers le rose et le jaunâtre ou vers sur un fond souvent de vives couleurs le gris jaunâtre, signifient une augmentation rouges, jaunes et blanches. C'est notamment des poussières en suspension dans l'atmosphère le cas lors des brèves éclaircies après le passage et de l'humidité de l'air. Les nuages prennent d'un front ( voir front ) ou après un orage.

 

PRÉVISIONS : La coloration jaune ou blanche du crépuscule signifie le commencement d'une perturbation. S'il y a encore des nuages dans les couches inférieures de l'atmosphère, il faut s'attendre à une détérioration du temps. Le ciel rouge du soir qui annonce le beau temps n'est donc une indication certaine que si le ciel est sans nuages et ne se décolore pas. La coloration jaune ou blanche du crépuscule signifie le commencement d'une perturbation. S'il y a encore des nuages dans les couches inférieures de l'atmosphère, il faut s'attendre à une détérioration du temps. Le ciel rouge du soir qui annonce le beau temps n'est donc une indication certaine que si le ciel est sans nuages et ne se décolore pas.

   Source du texte : Guide de la météorologie

 

 

 

 

 

 

© 1999 - 2007  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 13 août 2007