La lumière des étoiles

   

 

   OBSERVATIONS : Les constellations apparaissent au fur et à mesure que tombe la nuit. Les étoiles fixes isolées, les amas d'étoiles (comme la Voie lactée) et les planètes. sans parler de la Lune, sont les principaux corps célestes visibles sans instruments. Naturellement, la visibilité de ces objets dépend du degré d'obscurité (pour le crépuscule voir les lueurs crépusculaires ) et de la transparence de l'atmosphère.

Bien sûr, on ne voit aucune étoile quand le ciel est totalement couvert. Les poussières, le brouillard et les différentes perturbations atmosphériques affaiblissent aussi la lumière des étoiles. Ainsi, la visibilité des nébuleuses brillantes permet d'apprécier combien l'air est parfois pollué. Quant à la scintillation (ou scintillement des étoiles), elle est due à toutes les perturbations. 

PHYSIQUE :  Les différences locales de densité et de température de l'atmosphère sont la cause du scintillement des étoiles qu'on observe très bien à la lunette. Cela est plus particulièrement sensible à proximité de l'horizon, où l'atmosphère est très perturbée. Il faut en outre tenir compte de l'heure de la journée : les perturbations sont plus importantes à midi, minimales au lever du Soleil, et réduites au crépuscule. La lumière stellaire doit en effet traverser l'atmosphère terrestre, où elle subit l'influence des turbulences. De plus, la lumière stellaire est affaiblie et même totalement absorbée en certaines circonstances, ou lorsque les étoiles ont un éclat trop faible. Sa disparition totale est appelée extinction. Enfin, la lumière stellaire subit une réfraction, elle aussi, plus importante à proximité de l'horizon.

 

MÉTÉOROLOGIE :   Il est certain que les perturbations atmosphériques dues à une zone de basse pression affaiblissent moins la lumière des étoiles que les turbulences de haute pression. Il est tout à fait possible de voir le ciel étoilé quand le temps est soumis à une basse pression permanente. Des éclaircies brèves se produisent constamment lors des situations venant de l'ouest, en Europe. La scintillation est alors particulièrement nette. Bien sûr une humidité atmosphérique élevée apaise les perturbations. Cela est valable pour les bancs de brume, pour autant que le ciel étoilé soit encore visible du soi. On sait aussi que les turbulences les plus faibles sont dues aux hautes pressions; pourtant, pendant la formation et la dissipation de celles-ci, il se produit parfois d'importantes perturbations.

 

PRÉVISIONS :   Le scintillement des étoiles dans le ciel nocturne signifie l'arrivée d'une turbulence. Lorsque ce phénomène se produit après quelques jours de beau temps fixe, il annonce un changement se produisant d'abord en haute altitude. Un changement de temps est annoncé par l'évolution d'une mauvaise visibilité en une nébulosité certaine. Une augmentation des vents à proximité du sol est souvent liée à une turbulence. Donc, une bonne visibilité et un éclat calme des étoiles signifient la stabilité du temps et à la saison froide, la possibilité de gelées.

  Source du texte : Guide de la météorologie

 

 

 

 

© 1999 - 2007  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 13 août 2007