Que risquez vous en payant avec un cheque en bois ?

Dès qu'il y a incident de paiement sur votre compte bancaire, vous recevez une lettre recommandée de votre banquier qui vous enjoint de ne plus émettre de chèques et de restituer vos chéquiers. Vous ne pouvez plus alors utiliser votre compte que sous contrôle de la banque (retraits directs ou chèques certifiés). Vous pourrez utiliser de nouveau votre chéquier si vous justifiez avoir : d'une part, réglé le montant du chèque impayé ou constitué une provision suffisante pour son règlement; d'autre part, payé une pénalité libératoire de 5 € quand le montant du chèque non provisionné est inférieur à 50 € ou de 22 € par tranche de 150 € impayés).

 

 

LE RISQUE EST-IL LE MÊME AVEC LA CARTE BANCAIRE ?

A découvert, ne signez plus de chèques. En revanche un paiement par carte bancaire ou un prélèvement rejeté ne peuvent entraîner un fichage à la Banque de France. Le risque, bien
moindre, est de voir votre carte avalée par un distributeur. Il existe par ailleurs une carte anti découvert CAS qui refuse de valider votre achat si votre compte n'est pas assez fourni : une assurance contre les excès.
 

 


 

 

Astuce page principale