Randonnée
Massif des Bauges

Les Bauges, massif montagneux calcaire des Préalpes françaises du Nord, se situent à cheval sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie et culminent à plus de 2200 mètres. Le coeur du massif forme le pays des Bauges, façonné par l'élevage laitier traditionnel et habité par les baujus alors que les pentes externes du massif appartiennent historiquement aux versants des grandes vallées environnantes. Tant par la richesse de la faune que par celle de la flore, l'héritage naturel est remarquable et constitue l'un des atouts majeurs du Parc Naturel Régional du massif des Bauges créé en 1995.

 

 Dans la succession des massifs préalpins, les Bauges sont comprises entre le massif des Bornes au nord et celui de la Chartreuse au sud et sont bordées par le Lac d'Annecy au nord, le Lac du Bourget à l’ouest, la vallée de la Chaise et de l’Arly à l’est et la vallée de l’Isère au sud. La surrection des Alpes a entraîné l'élévation et le plissement des grandes couches calcaires formées par sédimentation marine à l'ère secondaire. Les sommets des Bauges sont ainsi principalement constitués de calcaires urgoniens. Les reliefs sont typiquement de type jurassien avec de magnifiques synclinaux perchés comme celui de l'Arclusaz.
Le torrent, le Chéran traverse les Bauges du sud-est au nord-ouest, coupant perpendiculairement les lignes de crêtes et contribuant à unifier les hautes-vallées autour de l'axe de cette rivière.

Le massif comprend 14 sommets de plus de 2000 mètres :

l’Arcalod, 2217 m, point culminant du massif
la Sambuy, 2198 m
le Pécloz, 2197 m
le Trélod, 2181 m
la Pointe de Chaurionde, 2173 m
le Mont d’Armenaz, 2158 m
la Pointe des Arces, 2076 m
le Mont de la Coche, 2070 m
la Dent de Cons, 2064 m
la Pointe des Arlicots, 2060 m
le Grand Colombier, 2043 m
la Dent d’Arclusaz, 2040 m
le Grand Parra, 2012 m

Autres sommets remarquables :

le Revard, domine Aix-les-Bains et le Nivolet, domine Chambéry et le Semnoz, domine Annecy

 

L’activité principale des Bauges a longtemps été l’élevage laitier, reconnu depuis le début des années 2000 par l’AOC fromagère Tome des bauges. L’argenterie des Bauges, vaisselle traditionnelle en bois d’érable blanc tourné, n’est quasiment plus fabriquée.

Le tourisme vert l’été et de neige l’hiver est devenu une activité très importante.

Stations de sport d’hiver : La station du Revard a été une des premières stations de ski de France, dès 1905. Elle fait aujourd’hui partie du domaine Savoie Grand Revard, premier site français de ski nordique.
Le Margériaz, Les Aillons, Semnoz, La Sambuy ou Seythenex

L’environnement du Massif des Bauges est particulièrement préservé. Une réserve nationale de faune existe depuis 1950 dans les Hautes Bauges pour protéger les chamois, les mouflons, les tétras-lyre et également les chevreuils. Depuis 1987, une zone de 900 ha (9 km²) de protection intégrale a été créée. Un parc naturel régional, le « parc naturel régional du massif des Bauges » a été créé en décembre 1995. Outre les villes-portes, Annecy, Albertville, Aix-les-Bains et Chambéry, il comporte 58 communes et s’étend sur 81 000 hectares (810 km²).

 

 

 

 

Retour Menu

 

Révision : 19 juillet 2006