Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

La Foudre

 

Le déclenchement de la foudre

 

Le sol est naturellement chargé en électricité. Au passage d'un nuage d'orage, ce champ électrique augmente 125 fois. Les reliefs jouent également un rôle puisque tout ce qui dépasse fait office d'amplificateur et peut augmenter le champ électrique terrestre jusqu'à 300 fois.

 

Différents foudroiements

 

Le plus souvent, le parcours de la foudre descend du nuage pour toucher le sol. Cette décharge est négative. Il peut également se produire des décharges positives. Il arrive enfin que la foudre quitte le sol pour atteindre le nuage, en montagne ou au sommet d'une tour ou d'une cheminée élevées.

 

La décharge

 

La durée d'un coup de foudre est généralement très courte (0,09 seconde) mais peut perdurer pendant 2,7 secondes, avec 12 décharges successives. Un coup de foudre classique débute par un dard à la base du nuage, qui se transforme en traceur et progresse par bonds de 30 à 50m, à une vitesse de 1 000 km/s. Ce canal lumineux, arrivé aux alentours de 300m du sol, provoque l'apparition d'étincelles provenant de la terre, les effluves. Lorsque l'une d'entre elles touche le dard, l'arc électrique est établi. Le tonnerre retentit. Le courant circule à 100 000 km/s (vitesse de la lumière). La puissance de la décharge électrique est formidable. Puis le coup de foudre se termine avec des arcs secondaires de moins en moins intenses.

 

Les effets de la foudre

 

Phénomène extrêmement bref, la foudre n'en est pas moins dévastatrice. Ses caractéristiques combinent plusieurs effets.

 

Les effets électriques

 

La surtension provoquée par la foudre est conduite lorsqu'elle est transmise par les lignes d'électricité ou de téléphone aériennes. Elle est induite par le rayonnement électromagnétique. Car un coup de foudre est semblable à une antenne émettrice située à plusieurs kilomètres qui met à mal les équipements électroniques, sans contact direct. Ces équipements sont également sensibles à l'élévation du potentiel du sol qui absorbe la décharge électrique.

 

Le coup de foudre

 

Il vous est déjà arrivé de vous électriser en touchant une pièce métallique après avoir marché sur de la moquette, en descendant de voiture ou en ôtant un pull. Le phénomène peut être comparé à celui de la foudre. Votre corps se charge en électricité et se décharge brusquement. Dans le noir, vous pouvez distinguer l'étincelle. À l'inverse, lorsque vous sentez une décharge en prenant une boîte de conserve dans le rayon d'un supermarché, c'est la gondole qui profite de votre geste pour se décharger ! Les responsables sont la structure métallique du rayonnage et l'air climatisé, beaucoup trop sec. )

 

D'autres effets

 

Une partie du courant électrique de l'éclair se transforme en chaleur par effet Joule. Le point d'impact entre en fusion. Des incendies se déclarent. Le tonnerre est l'expression d'une déflagration qui produit également un effet de souffle capable de briser des vitres, des cloisons ou de projeter humains ou animaux à plus de 10 m. Enfin, un coup de foudre a des effets thermodynamiques qui finissent d'achever les lignes aériennes parallèles.

 

À la maison

 

Il n'est pas nécessaire que la foudre tombe sur l'antenne de télévision pour provoquer d'importants dégâts. Les surtensions parviennent toujours aux récepteurs via le réseau malgré les protections de celui-ci. Les effets électromagnétiques peuvent provoquer des pannes dans un rayon qui peut porter à plusieurs kilomètres. Ces manifestations provoquent des réactions en chaîne à l'intérieur de l'installation électrique et déclenchent des surtensions d'une puissance équivalente ou presque à celle du point d'impact, malgré un éloignement de plusieurs centaines de mètres.

 

La foudre

 

 

A voir aussi :

 

 

 

 

 

 

 

 

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2009  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:52.