Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

 
LA REPRÉSENTATION DE LA TERRE
L'image cartographique de la Terre
Un globe donne de la Terre une image fidèle, mais trop réduite, peu précise et d'une utilisation malaisée. La transcription cartographique nécessite le choix d'un système permettant de représenter la surface sphérique de la Terre sur une surface plane, et le choix d'une échelle de réduction.
1. Les systèmes de projection cartographique.
Pour établir une carte, il faut projeter les différents points de l'espace sphérique que l'on veut cartographier sur un plan, ce qui implique d'inévitables déformations. Depuis l'Antiquité, les cartographes ont imaginé de nombreux et ingénieux systèmes de projection ; la plupart dérivent de trois types principaux : projection cylindrique (dite de Mercator), projection conique, projection polaire. Dans la pratique, on utilise des systèmes modifiés selon des canevas plus ou moins complexes destinés à réduire artificiellement les déformations imposées par la géométrie et à en limiter les aspects les plus gênants. Les projections conformes conservent la valeur des angles ainsi que la forme des continents et ont, de ce fait, la faveur des navigateurs; les projections équivalentes, qui respectent les rapports entre les surfaces, leur sont généralement préférées pour les cartes représentant des phénomènes de répartition.
2. Le choix des échelles.
Une carte est la représentation réduite d'une portion ou de l'ensemble de la surface terrestre. Certaines cartes ne représentent que de petites surfaces : on les appelle des plans : plan de ville, plan de quartier, plan cadastral ; la nécessité de faire apparaître très précisément les plus petits détails oblige donc a choisir une grande échelle, supérieure au 1/10 000 (un dix millième : une unité de mesure sur le document égale 10 000 unités identiques sur le terrain). Inversement, une carte continentale ou un planisphère a nécessairement une petite échelle, de l'ordre du 1/500 000 (un cinq cent millième) ou du 1/100 000 000 (un cent millionième). Une approche régionale s'appuie sur des échelles intermédiaires, allant du 1/500 000 au 1/10 000. La carte topographique de base française est au 1/50 000; les cartes routières régionales sont au 1/100 000 (Institut géographique national) ou au 1/200 000 (Michelin).
3. L'établissement d'une carte.
Une carte, même sommaire, doit faire apparaître la localisation des principaux phénomènes naturels (littoraux, cours d'eau, reliefs majeurs) et humains (agglomérations, voies de communications principales, constructions remarquables), permettant un repérage dans l'espace. L'établissement d'une carte de base s'appuie sur une triangulation constituée par un réseau permanent de points remarquables (sommets, clochers, tours) soigneusement identifiés, appelés points géodésiques. A partir de ces points géodésiques, des équipes de topographes effectuent des mesures de distance (planimétrie) et d'altitude (nivellement). Ce travail minutieux et lent est aujourd'hui facilité et partiellement remplacé par des techniques fondées sur la photographie aérienne et la télédétection par satellite.
 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.