Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

 
LE TEMPS AU QUOTIDIEN
Le temps et ses variations
On appelle temps l'état de l'atmosphère au contact de la surface terrestre à un moment précis et en un lieu donné.
1. La variabilité du temps.
Le temps résulte de la combinaison du jeu des météores (température, nébulosité ou couverture nuageuse, humidité, nature et intensité des précipitations, pression atmosphérique, vents, ...), mesurés à l'aide d'instruments (thermomètres, hygromètres, pluviomètres et nivomètres, baromètres, anémomètres, ...) ou simplement appréciés (il fait chaud, doux, froid; il pleut, il neige; il y a de la brume, du brouillard, ...). Le temps peut être stable pendant plusieurs jours, semaines, mois et même années (déserts), ou bien présenter une grande instabilité.
2. Un exemple de temps instable : les temps perturbés des latitudes tempérées.
Dans la plupart des régions tempérées, et surtout dans les régions les plus proches des façades océaniques, le temps peut changer très vite, lors du passage des perturbations d'origine océanique. Il s'agit de phénomènes tourbillonnaires qui naissent sur les océans, au contact (front polaire) entre les masses d'air polaire, froides, et les masses d'air tropical, chaudes. Rapidement, la perturbation prend la forme d'une poche triangulaire, qui se déplace d'ouest en est entre les deux masses d'air. Cette poche est remplie d'air tropical et elle est associée à une dépression, c'est-à-dire à une zone où l'air tend à s'élever : les pressions exercées par l'atmosphère au niveau du sol sont donc plus faibles, d'où le terme de «dépression». Incluse en coin dans la masse d'air polaire, la perturbation est limitée par deux plans inclinés appelés front chaud ou front antérieur (situé en avant par rapport au sens de la translation vers l'est) et front froid ou front postérieur (situé en arrière). Son passage s'accompagne de vents plus ou moins forts et d'un système nuageux caractéristique, générateur de mauvais temps, venteux, pluvieux, neigeux. Souvent, ces perturbations se succèdent par trains. Elles finissent par s'affaiblir et disparaître au-dessus des continents ; parfois aussi, l'existence de hautes pressions, dues à de l'air descendant leur barre la route, les contraignant soit à les contourner soit à disparaître sur place : aussi, lorsque les hautes pressions d'un anticyclone s'étendent sur l'Europe ou sur les espaces océaniques voisins, règne un temps clair, froid en hiver, chaud et beau en été.
3. La prévision du temps.
Aux tâtonnements d'autrefois s'est peu à peu substituée une science, la météorologie, qui établit, grâce à des données fournies par des réseaux de stations d'observation réparties dans le monde entier, des cartes météorologiques, indispensables pour permettre ou faciliter certaines activités humaines et pour limiter les conséquences de divers excès climatiques.
 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.