Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

Les milieux montagnards
Les milieux montagnards sont marqués par les effets de l'altitude et de l'orientation des pentes, qui modifient la température et l'ensoleillement.
1. Les effets de l'altitude.
L'altitude se traduit par la modification du climat : les précipitations augmentent et les températures s'abaissent ; l'hiver, les pluies tombent sous forme de neige, qui demeure au sol jusqu'au printemps. Le gel y dure plusieurs mois, mais l'été est suffisamment chaud pour permettre la croissance des végétaux, sauf à très haute altitude, où pierriers, neiges éternelles et glaciers se partagent la montagne. Ce sont donc les saisons intermédiaires, où alternent gels et dégels, qui constituent les périodes les plus difficiles. Les végétaux sont soumis à de brutales variations de température, les sols au ruissellement provoqué par la fonte des neiges. Puisque ces contraintes varient selon l'altitude, les milieux végétaux correspondants sont « étages » — on parle d'étagement — et leur succession, du bas du massif jusqu'au sommet, évoque la succession observée en plaine de la zone tempérée vers la zone froide. Les chênaies de plaine cèdent en effet la place aux hêtraies, puis aux sapinières. Au-dessus de 1300 mètres, les forêts d'épicéas et de mélèzes précèdent, jusqu'à 2200 mètres environ, l'étage alpin, qui marque la limite supérieure de la forêt : la pelouse d'altitude, balayée par le vent, fréquemment gelée, est un tapis herbacé où genévriers, bouleaux et saules nains forment des masses à peine buissonnantes. L'alternance du gel et du dégel contribue également à détruire la partie superficielle des roches. Au printemps, lorsque la neige fond, les torrents en crue charrient ces matériaux et les entraînent vers le bas des pentes, d'autant plus violemment que le défrichement de la forêt favorise le ruissellement.
2. Les effets de l'exposition.
Mais l'étagement subit des modifications selon l'orientation des versants. A l'échelle du massif entier, le versant à l'ouest, exposé aux vents dominants dans l'hémisphère Nord, est plus arrosé que le versant à l'est, où l'air est plus sec (effet de foehn). Les pins sylvestres remplacent alors en Europe les sapins et les hêtres, habitués à des climats humides. A l'intérieur du massif lorsque les vallées sont orientées est-ouest, la course du soleil oppose un versant exposé au sud, bien ensoleillé, l'adret, où les feuillus peuvent se maintenir plus haut, à un versant au nord plus ombragé, humide et frais, qui demeure le domaine des sapinières : c'est l'ubac. Traditionnellement, les hommes ont préféré les adrets pour installer villages et cultures. Mais ils ont aussi utilisé temporairement les pelouses comme pâturages d'été — les estives —, où montent les troupeaux à la fonte des neiges. La transhumance a également permis aux éleveurs des collines de l'avant-pays de profiter d'alpages toujours verts en été, comme dans les Pyrénées.


 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.