Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

Les montagnes tropicales
Dans les zones chaudes se situent les chaînes de montagnes les plus volumineuses et les plus élevées du globe : Cordillère andine en Amérique latine (6 500 m), Himalaya en Asie (8 000 m) et hauts plateaux d'Afrique (5 000 m).
1. Des conditions climatiques extrêmes.
Dans les massifs de la zone chaude, on rencontre les climats les plus arrosés du monde (Himalaya) et les climats froids les plus arides (plateaux intérieurs des Andes). Le contraste climatique est si grand entre les plaines et les sommets que l'étagement de la végétation représente sur 6 000 mètres d'altitude une succession complète de milieux, de la forêt dense équatoriale aux neiges éternelles.
Avec l'altitude, les précipitations augmentent considérablement ; le maximum se situe à mi-pente, vers 2 000/3 000 mètres et elles atteignent 2 000 millimètres /an vers 4 000 mètres d'altitude. Les températures s'abaissent régulièrement, mais il n'y a pas de saison : ce sont les variations quotidiennes qui l'emportent sur les très faibles variations saisonnières. A partir de 3 500 mètres, les gels nocturnes sont quotidiens : l'alternance des gels et des dégels constitue une épreuve pour les végétaux et détruit le sol, brisant les roches, que l'érosion déplace vers le bas des pentes.
2. Étagement de la végétation.
Ces conditions expliquent l'étagement de la végétation.
Sous les tropiques, vers 1 000 mètres d'altitude, la forêt tropicale prend la place des savanes ou des steppes de plaine.
Au-dessus, la forêt nuageuse, forêt sempervirente, très dense, où feuillus et conifères se mêlent, se développe sous un climat très arrosé. Le sous-bois est touffu, encombré de petits arbres et de bambous. Les mousses recouvrant les branches des arbres y prolifèrent en raison de brouillards persistants.
Au-dessus de 3 000 mètres s'étend l'étage des landes à bruyères {landes à éricacées), car le froid et le vent empêchent la croissance des arbres. Enfin, les prairies d'altitude précèdent les déserts glacés. Selon l'exposition, elles présentent une forme humide et froide, voisine de la pelouse alpine dans la zone tempérée : ce sont les paramos d'Amérique. Au contraire, sur des versants abrités des pluies, comme sur les hauts plateaux andins, des pelouses particulières correspondent à un climat très sec et toujours froid : ce sont les punas andines, qui, comme les páramos, ont donné leur nom à ces paysages dans le monde entier.
Les montagnes des zones chaudes ne sont cependant pas des milieux répulsifs; on y trouve réunies des conditions plus favorables qu'en plaine à la vie des hommes, du bétail et des sols : moins de parasites et de maladies qu'en forêt équatoriale car la chaleur est moindre, plus d'humidité qu'en forêt claire ou en savane, car les pluies sont abondantes. Les hauts plateaux d'altitude, plus froids, sont le domaine de l'élevage et de cultures presque identiques à celles de la zone tempérée. Ces massifs ont d'ailleurs constitué parfois le cadre de civilisations brillantes comme les civilisations précolombiennes en Amérique du Sud.

 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.