Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

 
LES TYPES DE RELIEF


Les plaines sédimentaires

Les grandes plaines représentent les reliefs les plus simples ; elles constituent les régions qui produisent le plus de nourriture et où vît le plus grand nombre d'hommes.
1. Les roches sédimentaires.
Les débris végétaux et animaux déposés en couches successives, au fond des mers, au cours de millions d'années, s'appellent des sédiments. Lorsqu'ils n'ont été que très peu ébranlés par les mouvements tectoniques, ils se présentent en couches grossièrement horizontales, les plus anciens en dessous et les plus récents en surface. Dans une série de couches consécutives, ies roches dures et les roches tendres alternent, comme les roches perméables (calcaires, sables} et les roches imperméables (argiles).
On trouve quelquefois dans les sédiments les fossiles des êtres vivants qui les constituent. Ils permettent de dater les roches, à moins qu'ils appartiennent à des espèces qui ont subsisté très longtemps et ne sont pas typiques d'une époque précise. Les périodes géologiques portent des noms savants et sont toujours symbolisées par les mêmes couleurs. Les sédiments déposés durant l'ère secondaire sont ceux qui marquent le plus les paysages actuels, en Europe tout au moins.
2. Les bassins et les tables sédimentaires.
Les grandes plaines sédimentaires prennent le nom de tables lorsque les couches sont tout à fait horizontales, comme en Russie. On parle de bassin lorsqu'elles sont déprimées en leur centre et légèrement inclinées à la périphérie. Les couches les plus récentes subsistent au centre du bassin, et les plus anciennes affleurent à la périphérie, relevées par l'inclinaison. Il est fréquent que les cours d'eau suivent cette pente et coulent vers un grand fleuve qui traverse le centre du bassin, comme la Seine dans le Bassin parisien, ou la Garonne dans le Bassin aquitain. Dans le monde, les bassins sédimentaires importants sont ceux du Mississippi, de l'Amazone, du Zaïre, du Huanghe et de Sibérie.

 

 


3. Les boutonnières et les cuestas.
Les boutonnières, qui portent bien leur nom, sont des ouvertures en forme d'œil pratiquées par l'érosion dans la couche dure superficielle à la faveur d'une ondulation. Les couches plus tendres et plus anciennes apparaissent ainsi en dessous, au fond de vallées comme le pays de Bray en Normandie, ou dans des régions de collines comme le Boulonnais.
Lorsque les couches sont légèrement inclinées, l'érosion constitue une surface horizontale qui les tranche. Comme les roches n'ont pas toutes ta même dureté, les roches tendres sont plus creusées que les roches dures et il se forme un relief de cuesta. L'épaisseur des couches dures correspond à des fronts de côte tournés vers l'extérieur du bassin : ils dominent chacun une dépression. Ce sont les reliefs qui se succèdent entre Paris et les Vosges.

 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.