Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

 
Des ressources menacées
Les ressources minérales ont été peu exploitées jusqu'à la révolution industrielle. Depuis, la consommation et le gaspillage deviennent tels que certaines réserves s'épuisent rapidement.
1. Une consommation accélérée.
Les progrès dans les méthodes de prospection et d'exploitation ont permis de découvrir de nombreux gisements et d'extraire en abondance minerais et hydrocarbures. La consommation s'est alors accrue dans des proportions gigantesques jusqu'en 1973. Elle a été multipliée par 14 depuis le début du siècle pour l'énergie et les matières premières. Dans les années 60, le pétrole, plus facile à utiliser, plus calorifique et longtemps bon marché, est devenu la première source d'énergie consommée dans le monde. Depuis les deux chocs pétroliers (1973-1979) les pays industrialisés diversifient leurs sources d'énergie. Néanmoins la consommation générale d'énergie devrait encore augmenter avec l'élévation du niveau de vie et le décollage industriel de certains pays du Tiers monde.
2. Les réserves.
Les risques de pénurie ont conduit à une évaluation des réserves.
Les réserves prouvées sont les réserves identifiées, estimées et susceptibles d'être exploitées dans les conditions technologiques et économiques actuelles. Leur évaluation varie donc en fonction du développement des techniques et des fluctuations de prix. Les réserves prouvées de pétrole estimées à 4 milliards de tonnes en 1940 ont été portées à 100 milliards de tonnes en 1985, dont la moitié dans les régions sédimentaires recouvertes par les mers (off-shore oïl). Les réserves hypothétiques ou probables sont des réserves connues mais non exploitables pour le moment ou des réserves que l'on suppose exister. Les réserves ultimes correspondent à l'addition de la production cumulée des réserves prouvées et des réserves hypothétiques. L'avenir du pétrole et de certains minerais (or, argent) est le plus limité, celui du charbon, du minerai de fer et de la bauxite (minerai d'aluminium) l'est moins.
3. L'avenir.
A l'avenir, il faudra exploiter les ressources minérales dans des conditions plus difficiles, surtout en ce qui concerne les hydrocarbures. Les réserves de pétrole sont en partie localisées dans les zones froides ou sous les océans et souvent enfouies à de grandes profondeurs. Cependant, les progrès rapides des technologies permettront de découvrir de nouveaux gisements, d'exploiter et de mieux utiliser les ressources. Aujourd'hui, un forage pétrolier sur dix est productif avec un taux de récupération de 30 % seulement (15% en 1960) et l'exploitation offshore n'extrait du pétrole que sous quelques centaines de mètres d'eau. Demain, des têtes de puits sous-marines, télécommandées depuis la surface, extrairont sous plusieurs milliers de mètres d'eau le pétrole avec un taux de récupération de 50 %. Les forages d'exploration off-shore atteignent déjà 2000 mètres. L'utilisation des surrégénérateurs portera les réserves d'uranium à plusieurs siècles. La gazéification souterraine du charbon produira du gaz par simple forage ; la liquéfaction de la houille donnera des huiles proches des produits pétroliers actuels. Enfin, l'utilisation des ferrailles recyclées économisera le minerai de fer et les nodules polymétalliques pourront fournir les métaux futurs.
 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.