Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Les Séismes

 

 
Les séismes sont parmi les manifestations les plus brutales de l'activité de la Terre. Un séisme, ou tremblement de terre, est un ensemble de secousses plus ou moins violentes qui affectent la surface du sol et qui correspondent au passage d'ondes sismiques. La prévision des séismes est aujourd'hui encore peu efficace.

Origine d'un séisme
Un séisme se produit en profondeur dans des zones où s'exercent des forces susceptibles de déformer les roches. Celles-ci, progressivement déformées, peuvent atteindre leur point de rupture, ce qui se traduit par l'apparition brutale de cassures, ou failles, et par une libération soudaine d'énergie sous forme d'ondes sismiques.
Le lieu où se produit la cassure est l'hypocentre ou foyer du séisme. La profondeur de celui-ci est variable, de quelques kilomètres jusqu'à plus de 600 km. À la verticale du foyer, et en surface, se situe l'épicentre.
Enregistrement des séismes
L'enregistrement des séismes se fait à l'aide de sismographes. Les vibrations du sol entraînent des oscillations du système inscrites par le stylet sur le cylindre. Le tracé obtenu est un sismogramme.

 

Vidéo d'explications

 


Intensité et magnitude
Les appareils sensibles que sont les sismographes détectent plus d'un million de séismes par an ! Mais la plupart échappent à notre observation du fait de leur intensité trop faible ou de leur localisation dans une région déserte. Seuls certains d'entre eux, d'intensité importante et affectant des régions peuplées, auront des conséquences dramatiques. Les manifestations ressenties lors d'un séisme et les dégâts occasionnés permettent d'estimer l'intensité de celui-ci selon une échelle conventionnelle, l'échelle de Mercalli modifiée. L'intensité décroît lorsqu'on s'éloigne de l'épicentre. La magnitude selon l'échelle de Richter est plus fréquemment utilisée parce qu'elle peut être utilisée même dans des zones non peuplées. Elle est calculée mathématiquement à partir de l'amplitude des ondes enregistrées. La valeur obtenue croît avec l'énergie libérée par le séisme. L'estimation de la magnitude (selon l'échelle de Richter) et de l'intensité (selon l'échelle de Mercalli) constituent deux approches indépendantes. Les valeurs obtenues sur les deux échelles peuvent ainsi différer pour un même séisme.

 

La prévision des séismes : Une prévision efficace reste limitée : les zones potentiellement dangereuses sont reconnues. Mais, même si certains signes semblent parfois annoncer un séisme (variation du niveau des sources...), il reste encore impossible d'établir avec précision le moment et le lieu d'un séisme, ce qui limite la prévision à la construction d'édifices parasismiques.
 

L'échelle de Mercalli modifiée
intensité effets
I Le séisme n'est pas ressenti par

l'homme mais enregistré par les

appareils. Les animaux peuvent

manifester une certaine inquiétude.

II Des secousses sont perçues par quelques personnes aux étages supérieurs des maisons.
III Ébranlement assez fort constaté par plusieurs personnes au sol.
IV La vaisselle tinte, les planchers craquent.
V Toute la population perçoit le séisme (déplacement de meubles et oscillation des objets suspendus).
VI Les dormeurs sont réveillés ; début de panique ; tintement général des sonnettes.
VII Épouvante générale mais pas de dommages aux édifices bien construits, quelques lézardes seulement apparaissent.
VIII Des lézardes importantes se font dans les constructions.
IX Destruction partielle ou totale d'édifices.
X La plupart des constructions sont détruites. Des fissures se produisent dans le sol. Des éboulements ont lieu.
XI Tous les bâtiments, ponts, digues... sont détruits.
XII Aucune œuvre humaine ne subsiste. Des changements importants dans la topographie (cours d'eau détournés...).


 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.