Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Géographie

 

 
L'Europe en tête des mouvements touristiques
L'Europe est le continent le plus visité ; la richesse de son patrimoine historique et naturel attire Américains et Japonais.
Plus de la moitié des Européens partent en vacances; à faible distance des centres industriels et urbains du Nord, les Alpes et la Méditerranée drainent une part importante du tourisme international.
1. Au cœur de l'Europe, les Alpes.
Dès le 18e siècle, de riches Européens séjournent dans les Alpes. Au 19e siècle, le thermalisme est à la mode et de nombreuses stations naissent au bord des lacs. Ce tourisme estival poursuit son essor au XXe siècle et continue à être très prisé.
Mais, c'est surtout le tourisme d'hiver qui a donné aux montagnes un nouveau visage. A partir des années 60, le ski, jusque-là réservé à une élite, devient plus abordable. Aujourd'hui, il donne lieu à d'étonnantes migrations pour de courts séjours; il a nécessité la création d'importants équipements :
— d'anciens villages ont associé le tourisme aux activités rurales; ce sont des «stations traditionnelles». Situées à des altitudes modérées, elles ajoutent à la saison hivernale les bénéfices d'une saison d'été. Les premières en date de ces stations, comme Chamonix ou Saint-Moritz, sont les plus réputées. Le tourisme y est maintenant plus qu'un appoint ou un frein à l'émigration : c'est une activité essentielle.
— «les stations nouvelles» ont été créées de toute pièce dans les alpages à haute altitude (Avoriaz, Tignes). Ces stations «intégrées» ont modifié l'aspect de ta montagne : de mini-villes ont surgi le long de «stades de neige», des pistes ont troué la forêt, des routes, des ponts, des altiports ont facilité l'accès des vacanciers. Financées par des sociétés immobilières urbaines, ces stations sont étrangères au milieu local.
Le tourisme hivernal a complètement transformé la vie sociale et économique des Alpes, en France, mais aussi en Suisse, en Italie, en Autriche, en Allemagne. i
2. Les rivages de la Méditerranée.
Ils drainent chaque année des millions de vacanciers de toutes conditions. La quête de soleil et de chaleur a engendré, surtout en Espagne, en Italie et en France, une véritable frénésie de constructions.
La «vue sur mer» ou « les pieds dans l'eau» s'achètent à des prix exorbitants. Une spéculation immobilière sans précédent transforme de pittoresques ports en villes-champignons, habitées 3 à 6 mois par an. Loisirs, aménagements routiers, ravitaillement en eau et électricité nécessitent de coûteux investissements.
Certes, le tourisme stimule l'économie et l'emploi, fournit d'importantes recettes aux collectivités locales, mais il accentue les déséquilibres de peuplement entre le littoral et l'arrière-pays. Les postes d'encadrement et de responsabilité échappent parfois à la population locale reléguée dans les activités les moins gratifiantes. L'agriculture traditionnelle décline au profit des cultures maraîchères et fruitières. Les prix des terrains sont tels que les exploitations ne peuvent s'agrandir : villas, campings grignotent l'espace rural.
Pourtant, bon nombre de régions méditerranéennes ne peuvent vivre exclusivement du tourisme; une morte-saison hivernale oblige à maintenir des activités agricoles et industrielles.

 

 

 

   

 

   

www.alertes-meteo.com

Moteur de recherche

Plan du site

Contact

Accès membres

 

© 1999 - 2008  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.