Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

Météo 15 jours  

 

 

 

 

 

 

Le volcanisme


Tous les volcans ne sont pas galement dangereux. Les caractres des ruptions et par suite, leurs dangers potentiels, varient d'un difice un autre.


Les ruptions effusives
Certaines ruptions, dites effusives, sont principalement marques par la mise en place de laves, accompagne d'une activit explosive modre. Ce dynamisme est li un magma initialement pauvre en gaz, ou dont le dgazage s'effectue de manire aise et continue. Des laves fluides peuvent donner des coules trs tendues dont l'empilement conduit des difices volcaniques en vastes cnes surbaisss, l'image du Piton de la Fournaise, l'le de la Runion, ou des volcans d'Hawa. Les laves mises dans ce cas sont principalement des basaltes, souvent fluides et dont la vitesse d'coulement peut atteindre 60 km/h. Des laves plus visqueuses ne peuvent s'couler et donnent alors des dmes (ou des aiguilles). Ex. : Puy de Dme.
 

Edifices volcaniques et types d'ruptions

Dmes ou aiguilles - nues ardentes

Dmes ou aiguilles - nues ardentes

Volcans boucliers forms de coules tendues

Volcans boucliers forms de coules tendues

Cnes constitus principalement de projections

Cnes constitus principalement de projections

Cnes forms d'une alternance de coules et de protections (Stratovolcans)

Cnes forms d'une alternance de coules et de protections (Stratovolcans)

 
 

 

 

 

Les ruptions explosives

 

Des ruptions dites explosives s'observent lorsque le magma est plus riche en gaz ou que sa viscosit leve freine le dgazage. Ces deux caractres dfinissent d'ailleurs les diffrents types de dynamisme ruptif. Les explosions peuvent provoquer l'jection de blocs de taille varie, qui retombent aux alentours du cratre. Ces retombes participent, avec les coules, la constitution du cne volcanique, comme c'est le cas au Stromboli.
L'activit explosive engendre dans d'autres cas des coulements pyroclastiques ou nues ardentes. Celles-ci sont des courants rapides et soudains, mlant cendres et gaz brlants, projets grande vitesse, soit verticalement, soit latralement, dvalant alors les flancs des volcans. Ces nues sont frquentes dans les ruptions impliquant des laves visqueuses et riches en gaz, qui constituent les dmes et peuvent conduire d'importants dpts de ponces. L'exemple le plus clbre est l'ruption de la montagne Pele (Martinique) dont une nue ardente raya de la carte en quelques minutes la ville de Saint-Pierre le 2 mai 1902.


La surveillance des ruptions


De nombreux pays confronts aux risques volcaniques ont dvelopp des programmes de surveillance pour les volcans les plus menaants. La prvision long terme consiste ausculter en permanence le volcan, de faon en percevoir le rveil ventuel. Un accroissement de l'activit sismique ou des variations de pente des flancs du volcan sont des signes qui traduisent gnralement la mise en place de magma sous l'difice volcanique. La prvision court terme vise comprendre le scnario de l'ruption, une fois dclenche.
 

 

Vido d'explications

 


COULES ET PROJECTIONS


Les manifestations de l'ruption


Une ruption volcanique prsente diffrents types de manifestations d'importance variable. Les coules sont des panchements de laves en fusion. S'y associent le plus souvent des projections de matriaux dits pyroclastiques (c'est--dire casss par le feu ). Celles-ci sont de taille trs varie, et l'on distingue les bombes (blocs consolids de forme arrondie - bombe en bouse de vache -ou en fuseau, de taille suprieure 6 cm), les lapilli (blocs compris entre 6 cm et 2 mm) et les cendres (lments de moins de 2 mm).


Origine des phnomnes explosifs


Ces phnomnes explosifs sont dtermins par la prsence de gaz (H20, C02...) dans le magma. Ceux-ci sont dissous tant que le magma est en profondeur, sous forte pression ( la manire du dioxyde de carbone dissous dans une boisson gazeuse). La diminution de pression lie l'ascension du magma provoque la libration des gaz sous forme de bulles, ou dgazage, qui provoque la pulvrisation du magma (de la mme manire que l'ouverture de la bouteille entrane l'apparition de bulles et le jaillissement du liquide). Les matriaux volcaniques peuvent tre projets des altitudes considrables et entrans par des courants atmosphriques sur des distances considrables : les cendres propulses partir du volcan mexicain Chichon, en 1982, ont atteint une altitude comprise entre 17 et 21 km ! Des cendres du mont St Helens (tat de Washington) sont, en 1980, retombes plus de 1 500 km du volcan ! et le Krakatau, volcan indonsien, a, en 1885, projet dans la haute atmosphre un nuage de cendres qui est rest en orbite plus de 3 ans, passant rgulirement au-dessus de Paris ! De tels phnomnes sont d'ailleurs susceptibles de modifier localement le rayonnement solaire et par suite d'influer sur le climat. Les gaz d'origine volcanique mis dans la haute atmosphre pourraient galement participer l'altration de la couche d'ozone.

 

 

   

Livres sur les volcans

 

        

 


 

  

 


 

 

   

 

1999 - 2012  Alertes-mto.com - Tous droits rservs
 

 Dernire modification le : 03/10/2012 09:52.