Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

 

 

Les zones actives du globe

 

Volcans et séismes n'affectent pas toutes les régions du globe. Il est remarquable de constater que la carte du volcanisme actif et celle de la sismicité se superposent pour l'essentiel, définissant des zones particulièrement actives... souvent à la une de l'actualité pour les catastrophes qui les frappent.

Volcans et séismes se concentrent dans des zones étroites et allongées, véritables zones instables, séparées par de vastes domaines beaucoup plus stables

La ceinture péripacifique

Elle s'étend du Chili à l'Alaska et au Japon, se poursuivant jusqu'en Indonésie et en Nouvelle-Zélande. Sa sismicité est importante avec des tremblements souvent meurtriers (séismes du Mexique, de la Californie ou du Japon...). Également nommée « Ceinture de feu », elle est le siège d'une intense activité volcanique. Elle montre de nombreux volcans actifs, dont les éruptions sont souvent spectaculaires et malheureusement meurtrières. On peut citer parmi les plus récentes celles du mont Saint Helens en 1980, du Chichon en 1982, du Nevado del Ruiz en 1985, du mont Unzen en 1990 et du Pinatubo en 1992...

Ces volcans sont pour certains situés sur le bord du continent, alors que d'autres déterminent la formation d'archipels volcaniques, dessinant des arcs d'îles en domaine océanique (arcs insulaires des Mariannes, ou des Tonga). Les éruptions sont généralement dangereuses. Les laves mises en place sont pour l'essentiel des andésites, peu fluides. Le dynamisme des éruptions est toujours de type explosif, avec de fréquentes nuées ardentes.

La zone de Java et Sumatra bordant l'océan Indien, et la zone caraïbe, dans l'océan Atlantique, présentent des caractères analogues. Les petites Antilles, avec les volcans de la Soufrière de Guadeloupe et de la montagne Pelée en Martinique , constituent ainsi un arc volcanique séparant les domaines atlantique et caraïbe.

Le bord Sud de l'Europe et de l'Asie

L'instabilité de cette zone complexe est révélée par les nombreux séismes qui frappent périodiquement l'Italie, la Grèce ou la Turquie.

De nombreux récits historiques et des témoignages émouvants (ruines de Pompéi dans la région de Naples) attestent de la permanence d'une activité volcanique dans la zone méditerranéenne, avec les volcans italiens du Vésuve, de l'Etna, du Stromboli et du Vulcano.

 

Les rifts africains

Ces zones continentales à activité sismique plus modérée montrent des grands édifices volcaniques comme les monts Kenya et Kilimandjaro ou le lac de lave de l'Erta Aie dans les Afars.


 

 

Vidéo d'explications

 


SÉISMES ET VOLCANS DANS LE MONDE


Les dorsales océaniques


L'activité des domaines océaniques ne se limite pas à certaines zones en bordure des continents mais s'observe également au niveau des dorsales océaniques. Celles-ci constituent d'immenses chaînes de montagnes sous-marines parcourant les fonds océaniques. Leurs sommets dominent de plus de 2 500 m les plaines abyssales adjacentes. Entre Europe et Amérique se trouve la dorsale médio-atlantique. Dans la partie orientale de l'océan Pacifique se situe la dorsale Est-Pacifique. L'océan Indien est parcouru par trois dorsales, dont l'une s'engage au niveau du golfe d'Aden. La zone centrale des dorsales est affectée par de nombreux séismes, généralement de faible intensité. Elle est aussi le lieu d'un volcanisme important révélé par les missions océanologiques : à l'axe des dorsales, s'observent des roches basaltiques très récentes, qui attestent d'éruptions sous-marines. Celles-ci présentent des caractères particuliers : elles ne peuvent être de nature explosive du fait de la pression élevée de l'eau. Par ailleurs, la lave, au contact de l'eau, refroidit immédiatement en un ensemble de boudins figés, dérivant les uns des autres, ce qui produit des laves en traversin ou « pillow-lavas». Les dorsales émergent parfois sous forme d'îles où s'observe un volcanisme basaltique actif, comme en Islande ou aux Açores. Certaines îles océaniques situées à l'écart des dorsales comme la Réunion ou Hawaï montrent une activité volcanique importante, sans séismes associés.

 

 

   

 

 

© 1999 - 2012  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 07:55.