Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

Bulletin météo pour la ville de Banyuls Sur Mer Prévisions à 6 jours gratuites

 

 

Banyuls Sur Mer


Station balnéaire. Plage. Port de pêche et de plaisance. Code postal 66 650. Banyuls Sur Mer.

Altitude : 1 m.  Distance : 36 km de Perpignan.

Population sédentaire : 4 786 habitants Fête locale : avant dernier dimanche d'Août.

Renseignements : Tél : 04 68 88 00 62

Moyens d'accès et divers : La ville est très bien desservie par les moyens de communication :

Par SNCF : Voie ferrée Paris. Port Bou. Barcelone par trains rapides et express. Par route :
R.N. 114 reliant Perpignan à la frontière espagnole.
Service d'autobus qui assure plusieurs liaisons par jour avec Perpignan. En été, des autocars sont à la disposition des touristes pour des excursions dans le département et en Espagne.

Par air : L'aéroport de Perpignan entretient des relations avec Londres, Paris et bien d'autres villes.

Un port de plaisance :

de plus de 300 places ouvert toute l'année. Deux vedettes assurent les promenades en mer et des voitures attelées de mulets, la visite de l'arrière-pays.

Le terroir de Banyuls, de 4200 ha, se situe à l'extrême sud de la France, en partie limitrophe de l'Espagne et sur la côte rocheuse de la Côte Vermeille ; à 250 km au sud de Nice, il se place sur le même parallèle que Rome et Athènes.

 

 

 

Les Pyrénées, mourantes en leur massif des Albères, l'enserrent dans une ceinture en forme de fer à cheval, avec échappée sur la Méditerranée, constituant ainsi, dans un heureux mariage de la montagne et de la mer un cirque contrasté, varié, pittoresque, attrayant, tantôt âpre et tourmenté, tantôt harmonieux et doux, plein de charme et de poésie, dans l'ivresse de la lumière, dont Virgile avait déjà célébré la beauté.

" La grande arabesque des monts, la mer souvent éblouissante sous un ciel d'azur, constituent un cadre virgilien, plus virgilien que la Sicile, dont la sauvagerie n'a pas cette douceur, cette tranquille harmonie ", a dit Judith Cladel.

La ceinture des montagnes, avec des pics de 600 à 1000 mètres, se développe en éventail étendant ses contreforts des monts, de collines, de mamelons en ramifications digitées parcourues par des vallées qui aboutissent à la mer, dessinent une côte enchanteresse, déchiquetée et bronzée, où l'on goûte dans le calme, la solitude, l'air pur du large devant une mer magnifiquement bleue et les caresses et les bienfaits du soleil et de l'eau.
La principale vallée : la Baillaurie (la vallée dorée), qui s'étend sur 10 km, de la ville au col de Banyuls (360 m), est parcourue par une route plate et carrossable.

On l'a comparée à la vallée du Tempé, entre l'Olympe et l'Ossa, sur les bords du Péné en Grèce.

Le climat :

La géographie et la géologie conditionnent les paysages naturels, la faune et la flore mais aussi le climat, qui dans cette région est exceptionnellement doux.

La température moyenne annuelle est de 16 degrés (10° 8 à Paris 14° 6 à Nice). Le soleil brille 285 jours par an et la brise marine tempère la chaleur en été ; l'air y est pur, le ciel d'une luminosité remarquable et l'hiver presque nul. La flore exotique en porte témoignage et aussi la vigne, reine de ce terroir où, accrochée sur les pentes schisteuses transformées en terrasses, avec des murs de soutènement en pierres sèches, ses cépages nobles produisent un vin au caractère particulier de force, de saveur, de parfum.

La ville :

La ville, de 4800 habitants, s'épanouit devant un golfe délimité par le Cap Béar et le Cap de la Vieille, au fond duquel s'insère la baie de Banyuls du Cap Dona à la jetée qui atteint et dépasse l'île Grosse.

La plage épouse la forme de deux courbes :

— la première plage proprement dite,

— la seconde récemment aménagée en port de plaisance.

En ses nombreux visages, l'agglomération épouse les contours d'un sol contrasté, mi-ancienne, gardant ses caractéristiques propres et mi-modernes avec ses nouveaux quartiers résidentiels.

Le plus ancien quartier, le Haut Banyuls, monte en désordre à l'assaut d'une colline dont le sommet va du col d'En Kirk au cap Dona, partie sur laquelle s'édifie un nouveau quartier : " Les Roches Blanches ". Puis les maisons s'étendent sur le Front de Mer, au bout duquel se sont construits les quartiers du Miramar, de Castell-Béar et du Troc. Au centre, les habitations s'enfoncent dans la vallée jusqu'à la Rectorie et le Puig-del-Mas, ce dernier quartier juché sur une colline formant promontoire sur le lit de la rivière. En prolongement de la grande baie, côté nord, signalons la belle plage des Elmes où l'on commence l'édification d'un nouveau quartier.

Monuments Etablissements Marquants

Complétant heureusement les sites naturels et les possibilités d'accueil, on trouve à Banyuls quelques monuments et établissements particuliers, ci-après indiqués :

L'Eglise romane de la Rectorie, du XIe siècle, classée monument historique et récemment restaurée. Un admirable groupe en marbre de la Vierge, oeuvre du sculpteur Alexandre Oliva. Il ornait l'église paroissiale démolie en 1968 et prendra place dans la nouvelle église en cours de construction.

Sur la grande place : le monument commémoratif de la Défense du Col de Banyuls, en 1793.

Sur le front de mer : la stèle pour Aristide Maillol, enfant du pays et sculpteur de renommée mondiale; à proximité, un ancien canon de forteresse qui a servi au cours des siècles écoulés pour la défense de la côte. Sur l'Ile Grosse qu'atteint la jetée : le Monument aux Morts pour la France, oeuvre originale de Maillol, dans laquelle l'artiste a traduit un frisson de l'art parfait, le mouvement, l'idée, le symbole et créé sous une apparente simplicité une figure touchante et pure qui demeure dans le souvenir. Près de la vallée de la Baillaurie, à trois kilomètres de la ville : le tombeau d'Aristide Maillol surmonté de l'admirable statue " La Pensée

Fleuron de la ville : le Laboratoire Arago, chaire de Biologie marine de la Faculté de Paris, comprenant plus de 50 salles de travail, où se poursuivent la recherche biologique fondamentale et l'enseignement spécialisé destiné aux étudiants des Facultés. Ce grand centre possède un aquarium public dont on peut admirer la décoration, la présentation et*de nombreux spécimens de la très riche faune et flore marine des côtes du Roussillon.

Sur le terre-plein, côté Est du Laboratoire, se dresse la statue du savant Lacaze-Duthiers, fondateur de cet établissement, en 1882. Au mas de la Serre, terrasse d'où la vue s'étend sur la montagne, les vallées, la mer, sous la garde imposante de palmiers centenaires et de superbes pins parasols, s'élèvent les bâtiments rénovés et les grandes caves de vieillissement du vin de Banyuls. Ce mas est devenu le Haut lieu du cru de Banyuls. Banyuls possède aussi un Centre Hélio-marin près de la plage des Elmes.

 

 

 

  

 

 

© 1999 - 2014  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
 

 Dernière modification le : 28/09/2016 à 11:01.