Tempête du 30 octobre 2000 en France

 

sat_tempete_29_10_2000.jpg (101516 octets)

  

 

Le point sur les plus fortes rafales enregistrées pendant l'épisode :

Finistère :
Camaret : 176 km/h
Pointe St Mathieu: 155 km/h
Ouessant: 151 km/h

Côtes d'Armor :
Ploumanac'h: 119 km/h
Bréhat: 112 km/h
Intérieur (Kerpert): 104 km/h

Morbihan :
Groix: 133 km/h
Belle-Ile: 130 km/h
Vannes 115 km/h

Ille-et-Vilaine :
Monterfil 104 km/h
Dinard 104 km/h
Rennes: 101 km/h

Manche :
La Hague: 126 km/h
Cherbourg: 97 km/h
Pont-Hebert: 94 km/h

Mayenne :
Laval: 97 km/h
Ernée: 94 km/h

Loire Atlantique :
Chemoulin: 122 km/h
St Nazaire 112 km/h
Guérande 101 km/h

Vendée :
Ile d'Yeu: 122 km/h
La Roche: 86 km/h

Calvados :
St Sylvain: 126 km/h
Port en Bessin: 119 km/h
Caen 108 km/h

Orne :
Argentan: 112 km/h
L'Aigle: 108 km/h
Mortagne: 97 km/h

Sarthe :
Le Mans 90 km/h

Maine-et-Loire :
Angers 86 km/h

 

La hauteur maximale des vagues relevée dans la Manche a été de 8,5 m.

Pour la pluie une bande très fine d'environ 5 km s'est formée dans le front: sur son passage, on a relevé entre 7 et 8 mm en 6 minutes. 

Quelques relevés de pluie de 6h à 6h TU pour le 30/10 :

Abbeville 15 mm
Caen 21.6 mm
Brest 19.8 mm
Orly 7.6 mm
Charles de Gaule 10 mm
Alençon 21 mm
Lann Bihoué 26.2 mm
Besançon 35.8 mm
Luxeuil 41.4 mm
Lyon Satolas 34.6 mm
Montélimar 34.8 mm
Le Luc 19.2 mm
Besse sur Issole 23 mm
Nice 37.2 mm

 

Relevés météo pour la Grande-Bretagne

Sur le vent (rafales max enregistrées) :

169 km/h: Pays de Galles

158 km/h: embouchure de la Tamise

150 km/h: Cornouailles

150 km/h: SO de l'Angleterre.

 

 

 

Pluie (en 24h):

Pays de Galles: jusqu'à 65 mm (40 à 65)

Sud de l'Angleterre (Cornouailles à Londres): 55 mm

Cornouailles: 50 mm

Londres: de 45 à 50 mm

Sud Irlande: jusqu'à 40 mm

Centre de la GB: 35 mm

 

Mvc-006f_2.jpg (32438 octets) Mvc-005f_2.jpg (30477 octets) Mvc-011f_3.jpg (34104 octets) Mvc-014f_3.jpg (42534 octets)
Mvc-024f.jpg (51935 octets) Mvc-025f.jpg (55374 octets) Mvc-018f_3.jpg (66275 octets) Mvc-001f_2.jpg (28162 octets)

Mvc-023f.jpg (25309 octets)

Mvc-022f.jpg (47465 octets)

Mvc-012f.jpg (96977 octets)

Mvc-021f.jpg (53620 octets)

Mvc-013f_2.jpg (40030 octets) Mvc-017f.jpg (49371 octets) Mvc-018f.jpg (46462 octets) Mvc-014f_2.jpg (36417 octets)

Photos  F. BRUEL

 

 

Un vent de tempête a traversé la France

La tempête qui était partie des côtes de la Manche a touché le bassin parisien vers midi avant de perdre en intensité. Le bilan est de deux morts, quelques 7.000 personnes sont privées d'électricité.


Les vents violents qui s'abattent sur la France depuis dimanche soir sont en train de se désactiver, selon le dernier communiqué de Météo-France. Les vols à partir de Roissy et d'Orly sont en cours de normalisation.


Les premières rafales ont touché les côtes de la Manche dans la nuit, pour ensuite se déplacer vers l'intérieur du pays et atteindre le bassin parisien. "La zone de vents forts s'étendait à midi selon un axe Vendée, Ile de France, Cambrésis et s'éloigne vers l'est. Dans l'après-midi, cette ligne va basculer progressivement vers un axe Bordelais, Centre, Lorraine en perdant de sa vigueur", affirme le communiqué.


La tempête a fait deux morts en Seine-Maritime et dans l'Eure. Quelque 8.000 foyers ont été privés d'électricité lundi après-midi en Seine-Maritime, mais ils n'étaient plus que 500 en début d'après-midi. Par contre, la préfecture du Calvados a annoncé que 6.000 abonnés EDF pourraient être privés de courant lundi soir.
La force de vent la plus importante (176km/h) a été enregistrée avant 7h lundi à Camaret, sur la presqu'île de Crozon (Finistère), 155km/h sur la pointe Saint-Mathieu. Les autres rafales enregistrées sur les côtes de l'Atlantique et de la Manche n'ont pas dépassé les 130km/h, s'élevant à 119km/h à Ploumanach (Côtes d'Armor) et 126km/h à la Hague (Manche), comme à Belle-Ile-en-Mer.


Les pompiers bretons sont intervenus plusieurs fois à partir du milieu de la nuit, essentiellement pour des arbres déracinés, des fils coupés et quelques inondations.


Aucun avion ne décollait lundi en fin de matinée de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle en raison de l'avis de tempête émis par Météo-France pour l'Ile-de-France. Les perturbations du trafic aérien ont commencé tôt lundi avec l'annulation des vols Londres-Paris, en raison de la tempête frappant le sud de l'Angleterre. Ces derniers ont repris mais, selon ADP, au "compte-goutte". La situation devrait revenir à la normale en début de soirée.
L'aéroport d'Orly a été également perturbé où les vols prévus au décollage ont été soit annulés, soit retardés d'au moins une heure. Air France a annulé tous ses vols au départ de cet aéroport avant que ceux-ci ne reprennent en milieu d'après-midi.


L'autoroute A13 est fermée à la circulation dans les deux sens, entre Orgeval et Roquencourt (Yvelines), en raison de la chute de plusieurs arbres et de vents violents, a-t-on appris auprès de la préfecture.
Deux arbres sont tombés sur la chaussée, à la hauteur de la commune de Feucherolles, faisant deux blessés et rendant la circulation dangereuse.


La préfecture des Yvelines recommande "la plus grande prudence" aux automobilistes circulant dans ce département de l'ouest parisien. Une cellule opérationnelle de crise a d'ailleurs été mise en place.
Entre le dégagement des voies publiques, les chutes de tuiles et d'antennes, les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime sont intervenus 66 fois dans ce seul département entre 08h00 et 10h00. Toujours en Seine-Maritime, un automobiliste âgé de 30 ans a trouvé la mort lorsqu'un arbre s'est écrasé sur son véhicule. Une autre personne qui se trouvait à bord de la camionnette n'a été que légèrement blessée.
Les ponts de Tancarville et de Normandie ont été interdits aux poids lourds à vide, aux caravanes, aux cyclistes et aux piétons.
La vitesse de pointe des TGV est réduite à 170km/h au lieu de 300km/h, entraînant des retards de 30 à 40 minutes sur la ligne Paris-Lille. Plus aucun Eurostar ne circule entre Ashford et Londres.


Craintes de pollution marine

En mer, les 14 hommes d'équipage d'un chimiquier italien, l'Ievoly Sun, ont dû être hélitreuillés depuis le large d'Ouessant jusque sur les côtes françaises. Le remorqueur de haute mer Abeille Flandre est arrivé sur la zone et tente de prendre l'Ievoly Sun en remorque. Le tanker avait signalé une voie d'eau dès 04h00 ce lundi matin alors qu'il naviguait à 40 miles au nord de l'île de Batz (Finistère). Il transporte 6.000 tonnes de produits chimiques dont la nature est pour le moment inconnue. Selon la préfecture maritime de Brest, une légère pollution entoure le bateau mais les sauveteurs ignorent si elle est due à la cargaison ou aux réservoirs de fioul du navire. D'après le ministère des Transports, la cargaison contient des produits de "forte toxicité".

Le sud de l'Angleterre paralysé

La tempête qui a soufflé sur la Grande-Bretagne tout le week-end a fait au moins trois morts ce dimanche. Un motocycliste s'est tué lundi dans un accident provoqué par la chute d'un arbre sur la chaussée, dans le sud-ouest de l'Angleterre, et un autre est mort la veille au soir à Londres.
Dimanche soir également, un homme a été tué et deux autres grièvement blessés par la chute d'un arbre sur deux voitures sur une route fréquentée du sud de l'Angleterre, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Londres, selon la police.
Les vents atteignant les 146 km/h et la pluie ont également fait tomber des arbres sur les voies de chemin de fer, endommageant deux trains. Le port de Douvres a été fermé.
Des milliers de foyer du sud de l'Angleterre sont privés d'électricité, leurs habitations ayant été inondées. L'Agence pour l'Environnement a prévenu que plusieurs rivières allaient probablement encore déborder dans le nord du Kent et au Pays de Galle, ainsi que sur l'île de Wight dans le sud.
A Londres le métro fonctionnait très mal et la plupart des trains de banlieue sont annulés ou au moins très retardés.
En Ecosse, sur l'aéroport d'Edimbourg, un avion privé a été renversé par une rafale, sans faire de blessés. Samedi soir, une tornade a blessé quatre personnes et endommagé des centaines de maisons à Bognor Regis, 80 km au sud-ouest de Londres.


Mvc-009f_2.jpg (88436 octets)

 

 

 

© 1999 - 2007  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 14 janvier 2007