Le vent
Échelle de Beaufort

OBSERVATION : On observe toute sorte de courants aériens. En montagne, par exemple, un vent de vallée souffle durant le jour vers les sommets. De même, au bord de la mer, le vent de mer souffle pendant la période diurne de l'océan vers le continent Il existe encore des vents d'orages et de fronts Froids, ainsi que des vents rabattants comme le fœhn. Les basses pressions orageuses provoquent des vents très forts. C'est en pleine mer que les vents, sans aucune entrave, ont le plus de puissance. Il existe enfin des vents périodiques qui soufflent en certaines saisons, comme la mousson d'été et d'hiver en Inde. Les vents alizés (ou alizés tout court) sont un autre système permanent très régulier; qui Intéresse toute la zone Intertropicale, surtout sur la mer.

 

anemo_ani.gif (12785 octets)

PHYSIQUE : Le phénomène des vents soufflant des hautes vers les basses pressions, avec pour résultat un équilibre final, ne se manifeste vraiment que sur un plan tout à fait local. En effet, il y a aussi des courants verticaux, comme les courants ascendants au cours des orages. Les courants aériens sont dus non seulement aux différences de température des masses d'air provoquant des différences de pression, mais aussi à d'autres forces, dont les trois causes principales sont les suivantes

puce1.gif (828 octets)  la rotation de la Terre ;

puce1.gif (828 octets)   la courbure des routes suivies par les courants aériens;

puce1.gif (828 octets)   les frottements sur la surface terrestre.

    Le mécanisme des vents de terre et de mer dépend des différences de température et de pression selon un rythme diurne. Les courants aériens de grande ampleur sont soumis à la force de Coriolis : les vents sont déviés par la rotation de la Terre.

    Des exemples en sont les alizés au nord et au sud de l'équateur. Outre la rotation de la Terre, les différences de dégagement d'énergie des masses d'air et la répartition des mers et des continents jouent un grand rôle. La force des vents est exprimée en mètres par seconde ou en nœuds (milles marins) par heure. On utilise beaucoup aussi les degrés de l'échelle de Beaufort.

 

MÉTÉOROLOGIE : Les orages de chaleur locaux mis à part ce sont les situations d'ouest et du nord, apportant de l'air froid, qui donnent les plus forts vents. La vitesse du vent augmente avec l'altitude, où elle reste Influencée par les conditions au sol et la stratification des températures. Les plus fortes rafales se produisent lors de l'arrivée d'air froid. Sur les grandes étendues d'eau comme les mers, les vents soufflent habituellement de façon régulière car il n'y a pas de conditions en surface qui soient irrégulières comme sur les continents.

 

PRÉVISION : Le météorologue néerlandais Buys-Ballot a énoncé la loi suivante : si l'on se place dans la direction du vent de manière que celui-ci souffle dans le dos, on a à gauche une zone de basse pression et principalement du mauvais temps, et derrière à droite une zone de haute pression avec un temps meilleur. Les vents d'ouest et de nord apportent de l'humidité et du froid, tandis que ceux d'est et de sud apportent la sécheresse et la chaleur, pour l'Europe centrale. En France, les vents d'ouest sont plus souvent humides et assez tempérés, et les vents de nord-est sont en hiver très froids. La rotation brutale du vent annonce un changement de temps. Lorsque les nuages circulent à des altitudes inégales, cela signifie que des vents différents soufflent à différentes altitudes. Normalement c'est le vent supérieur, de haute altitude, qui régit l'évolution du temps.

    Un vent fraîchissant le soir, surtout s'il vient du sud-ouest ou du nord-ouest fait prévoir un temps instable avec des précipitations et, en hiver, un dégel après une période de gelée.

 

 

 

 

  Échelle de Beaufort :

Force

Appellation

Vitesse du vent

État de la mer

Effets a terre

nœuds

Km/h

0 Calme 1 1 Mer d'huile, miroir La fumée monte droit
1 Très légère brise 1 à 3 1 à 5 Mer ridée La fumée indique la direction du vent
2 Légère brise 4 à 6 6 à 11 Vaguelettes On sent le vent au visage
3 Petite brise 7 à 10 12 à 19 Petits "moutons" Les drapeaux flottent
4 Jolie brise 11 à 16 20 à 28 Nombreux "moutons" Le sable s'envole
5 Bonne brise 17 à 21 29 à 38 Vagues, embruns Les branches des pins s'agitent
6 Vent frais 22 à 27 39 à 49 Lames, crêtes d'écume étendues Les fils électriques sifflent
7 Grand frais 28 à 33 50 à 61 Lames déferlantes On peine à marcher contre le vent
8 Coup de vent 34 à 40 62 à 74 Les crêtes de vagues partent en tourbillons d'écume On ne marche plus contre le vent
9 Fort coup de vent 41 à 47 75 à 88
10 Tempête 48 à 55 89 à 102 Les embruns obscurcissent la vue, on ne voit plus rien Les enfants de moins de 12 ans volent !!
11 Violente tempête 56 à 63 103 à 117
12 Ouragan 64 et plus 118 et plus
 ( 1 nœud = 1,852 km/h )

Le baromètre, premier indicateur de l'arrivée du vent fort
Sachez lire votre baromètre. S'il indique une chute régulière sur trois heures de :
  • 6 hPa, alors il faut s'attendre à un vent de 6 Beaufort
  • 10 hPa, alors il faut s'attendre à un vent de 8 Beaufort
  • 15 hPa, alors il faut s'attendre à un vent de 10 Beaufort

 

|Les tempêtes menu|

 

 

© 1999 - 2012  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 20 août 2012