LE GULF STREAM

Le Pentagone a émis en Février 2004 un rapport inquiétant sur l'avenir de notre planète et de l'humanité, ceci en liaison avec le Gulf Stream...

D'après ce rapport remis à G. Bush , le réchauffement climatique amènerai à une fonte des pôles et à un arrêt du Gulf Stream. Ce rapport a été écrit par Peter Schwartz et Doug Randall, deux chercheurs engagés par le Pentagone et a pour titre : "Pensons l'impensable"... Cet impensable, nous n'aurions jamais du le connaître car le président des USA souhaitait une fois de plus cacher un rapport d'une importance capitale au monde entier, et ce dans le but de continuer ses affaires tranquilles tout en détruisant chaque jour un peu plus la planète. Beaucoup de personnes pensent que parce que la planète se réchauffe nous allons connaître des hivers très doux et des étés très chauds, mais ces gens là se trompent... Rappelons que dans le passé (12 600 ans seulement), nous avons déjà connu des températures sibériennes en Europe alors que la planète se réchauffait globalement, cette époque les scientifiques la nomment " le Dryas récent"; en ces temps là, le climat était à peu près le même qu'actuellement, la seule différence majeure se situe dans le niveau de la mer qui était bien plus bas jadis. Le Gulf Stream se situait comme il fallait pour que le climat reste tempéré et soit dans des normales comparables à celles de 1950, mais les chaleurs ont fait fondre les glaces de l'Arctique, ceci a alors provoqué quelque chose d'inattendu : un blocage du Gulf Stream à cause de l'eau douce déversée en quantité énorme dans la mer (l'eau douce a une masse volumique moins importante que l'eau de mer). Le Gulf Stream est un courant marin comparable à un gigantesque tapis roulant qui transporte de l'eau douce d'un côté et froide de l'autre, c'est grâce à cette circulation que le climat en Europe est doux et tempéré; mais avec cette fonte des glaces, le Gulf Stream a ralentit et ne pu plus se mélanger avec les eaux plus denses des fonds marins.

Sur cette carte, en orangé apparaît le Gulf Stream (une sorte de régulateur de température pour l'Europe)

La conséquence fut ressentie très rapidement, en moins de 80 ans (Espérance de vie d'un Français) l'Europe tout entière fut plongée dans une période glaciaire, Un climat sibérien était ressenti jusqu'à France et la glace s'étendait l'hiver, jusqu'au large des côtes portugaises. Cet épisode mit presque 1000 ans à se terminer... Cette situation vieille de plus de 12 000 ans semble vouloir se répéter, et nous aurions donc droit à un nouveau Dryas avec toutes les conséquences qui s'en suivraient, dans le monde entier. Car le froid entraînerait la sécheresse, perturberait les moussons jusqu'en Asie du Sud-Est. La famine menacerait 400 millions de personnes et on se battrait alors pour la survie. Les auteurs du rapport vont même jusqu'à dire que l'on se détruirait à coup de bombes nucléaires pour avoir accès à de l'eau, à de la nourriture... Le plus affolant c'est que Peter Schwartz et Doug Randall prévoient le début de cet épisode pour 2010. Ce que les deux écrivains proposent c'est transformer les États Unis en une gigantesque forteresse afin qu'elle soit protégée des autres populations affamées. On constate que ces auteurs font une certaine critique des USA mais pour eux, pas question de parler du refus de ce pays à baisser sa consommation en CO2 ... Ce silence sur les gaz à effet de serre qualifiable de pudique n'a pourtant pas suffit à Bush, qui a mis ce rapport à la corbeille, tout comme une vingtaine d'autres...

La question que vous devez vous poser est : doit on craindre cette troisième guerre mondiale annoncée par les experts du Pentagone ?
La réponse à mon avis oui, car dans un des trois détroits par lesquels s'engouffre le Gulf Stream dans la mer de Norvège, la vitesse du grand courant océanique a baissée de 20% depuis le milieu des années 1990 et il faut savoir que dans les autres endroits aucune mesure n'a encore été réalisée... Ajoutons à cela que les glaces du Groenland pourraient bien se mettre à fondre si les températures montaient de plus de 2 °C, prévision la plus optimiste pour cette fin de siècle... Maintenant, il semble être trop tard, il n'y a plus grand chose à faire à part réduire de façon extraordinaire toutes les consommations d'énergie en liaison avec le réchauffement de notre climat. Mais les choses peuvent encore évoluer, positivement ou négativement; une phrase est pour l'instant à retenir : « C'est la première fois dans l'histoire connue de la planète que nous allons passer d'une période chaude à une autre, plus chaude encore. Et là, nous manquons totalement de repères . » Par Laurent VERNHET.

 

Les dernières recherches avec Google :

Google

Nous allons vous faire découvrir l'évolution de l'hiver prochain : Doux ou froid ?

 

 

 

© 1999 - 2009  Alertes-météo.com - Tous droits réservés
Révision : 24 septembre 2008